Du choix du challenge pour un challenge vendeur

Pour un challenge vendeur, le défi proposé doit être intéressant et accessible par la population ciblée, sans quoi il risque de ne motiver personne. Les experts en gestion de groupes recommandent généralement de proposer des défis réalisables pour environ 30 % de l’effectif ciblé. Si le défi s’adresse à l’équipe commerciale, l’augmentation des commandes, la multiplication des rendez-vous client ou encore la réduction des retours défavorables peuvent être fixées comme challenge vendeur.

L’incentive ne devrait pas toutefois tourner autour des résultats économiques et financiers. Parfois, il est préférable d’imposer de simples objectifs comme réduire le nombre de photocopies, alléger les factures de communication ou s’impliquer davantage dans la vie de la société, sur et en dehors du lieu de travail

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *